Née en 1903, la Section du Cercle de la Voile est la plus active et la plus importante en matière de nombre de membres de la Société nautique de Genève.

Histoire

Créée en 1903, la section du Cercle de la Voile est rapidement devenue une des plus actives de la Société Nautique de Genève.

Rapidement impliquée dans la création d’événements sportifs importants, la section peut être fière d’être l’instigatrice et aujourd’hui encore l’organisatrice d’épreuves comme le Bol d’Or Mirabaud, la Translémanique en Solitaire ou encore la Semaine de la voile.

Très impliquée dans la formation de la relève ainsi que la promotion de la voile en général, la section possède sa propre école qui permet aux petits comme aux plus grands de s’initier aux plaisirs de ce sport ou même de repousser ses limites et d’intégrer les groupes de compétition.

Le Cercle de la Voile de la Nautique connaît son apogée au début des années 2000 lorsque Alinghi remporte consécutivement deux America’s Cup, une performance attendue depuis plus de 150 ans pour un équipage européen. Naviguant sous le pavillon de la Société Nautique de Genève, Alinghi Red Bull Racing va à nouveau courir en tant que challenger officiel de la 37ème America’s Cup qui aura lieu début 2024.

Actualités

Comité

Le comité de la Section du Cercle de la Voile en assure la direction stratégique et opérationnelle en étroite coopération avec les Comités d’organisation des manifestations. Ses membres travaillent conjointement pour assurer le développement et la pérennité de celle-ci ainsi que la transmission des valeurs qui en font une des sections les plus actives du club.

René Grept

Président – Délégué SNG Swiss Sailing & ACVL

Nicolas Anklin

Vice-Président, Secrétaire / Criteriums Séries

Patrice Mégevand

Trésorier / 1602, Régate de l’Escalade

Yann Petremand

Président CO BOM / 150ème SNG

Christophe Amberger

Président CO SYZ Translémanique en Solitaire

Marie Arnulf

Commodore Croisière Eynard

Véronique Levêque

Bénévoles BOM, Planches des Prix, Semaine de la Voile

Denis Menetrey

Cordée Lémanique en double

Jean-Luc Raffini

Porto Central, Formation Comités de Course / Solitaire des Séries

Mathieu Fischer

Délégué SNG Swiss Sailing League (SSL)

Cours et stages

Active depuis plus de 50 ans à la Société Nautique de Genève, l’école de voile est une véritable institution. Elle permet à vos enfants de s’initier aux plaisirs de ce sport dès l’âge de 6 ans et aux plus âgés de perfectionner leur maîtrise des différents bateaux.

Les plus doués et les plus motivés ont la possibilité de rejoindre le groupe compétition qui a pour vocation d’amener la relève de la Nautique vers les plus hauts sommets suisses ou internationaux.

L’école propose plusieurs formules pour découvrir ou se perfectionner dans ce sport.
Ces cours sont accessibles aux enfants dès 7 ans.

Il est obligatoire de savoir nager pour participer aux différents cours de l’école de voile.

COURS SUR OPTIMIST

Ces cours s’adressent aux enfants de 8 à 11 ans. Ils leur permettent d’apprivoiser encore mieux les bateaux et la navigation sur le lac.

COURS SUR TOPAZ TRES, CATAMARANS TOPAZ 14 ET SL 16

Ces cours s’adressent aux enfants de 12 à 18 ans. Ils leur permettent de changer de catégorie de bateaux et de découvrir les multicoques.

COURS PRIVÉS

Ces cours individuels sont organisés directement entre l’entraîneur et le participant. Ils vous permettent d’adapter parfaitement le rythme d’apprentissage selon vos envies avec la possibilité d’aller jusqu’au permis de voile.

STAGES D’ÉTÉ DE SKI NAUTIQUE, WAKEBOARD OU WAKESURF

Ces stages durent 5 jours et s’adressent uniquement aux jeunes entre 6 et 18 ans. Selon les âges, ils s’initient aux joies de la voile et se perfectionnent sur Optimist ou catamaran.

étiquette navale

Règlement

L’étiquette navale est un ensemble de règles de navigation et de courtoisie qui ont été mises en place afin que chaque sortie sur le lac se déroule le mieux possible.

Nous vous remercions de prendre connaissance de l’ensemble des règles et de les respecter lors de toutes vos sorties.

LES 9 RÈGLES DE COURTOISIE DE L’ÉTIQUETTE NAVALE

  • 1.

    On ne doit jamais hisser plus d’un pavillon ou guidon sur la même drisse. Un pavillon ou guidon ne doit jamais être hissé moins haut qu’un autre pavillon ou guidon hissé sur une drisse différente. Les pavillons du Code international des signaux font exceptions.

  • 2.

    Au port ou au mouillage, on hisse les couleurs (pavillon ou guidon) à 8h du matin exactement et on les rentre au coucher du soleil ; le pavillon national se hisse toujours sur un mât de pavillon à l’arrière du couronnement. En route, pour les yachts à moteur et les yachts à voile ayant serré leurs voiles ou marchant au moteur, le pavillon national se hisse toujours sur un mât de pavillon, à l’arrière du couronnement pour les bermudiens.

  • 3.

    Le guidon de Société doit être hissé en tête du grand mât. S’il n’y a pas de mâture, il peut être hissé sur un mâtereau fixé sur l’étrave. Un propriétaire, membre de plusieurs clubs, ne peut arborer à la fois plus d’un guidon de société.

  • 4.

    Le pavillon de propriétaire ne doit être hissé que lorsque le propriétaire est à bord. Il se hisse à l’extrémité tribord de la barre de flèche. Au cours d’une régate, il peut se hisser à la place du guidon de société, en tête du mât.

  • 5.

    Lorsqu’on se rend dans un pays étranger, c’est une mesure de courtoisie que d’envoyer les couleurs de ce pays. Mais ce pavillon devra toujours être d’une dimension inférieure à celle du pavillon national battu par le yacht. Il sera hissé à l’extrémité tribord de la barre de flèche pour les yachts à voile et à la proue pour toute autre embarcation.

  • 6.

    Lorsqu’on est obligé de traverser un yacht, on doit toujours passer sur l’avant du bateau, devant les mâts s’il en existe. Pour cette raison, lorsque plusieurs bateaux sont amarrés à couple le long d’un quai, ils doivent s’amarrer dans le même sens, et ceux qui sont le plus rapprochés du quai doivent le passage à ceux qui en sont le plus éloignés.

  • 7.

    Au port ou au mouillage, on hisse les couleurs (pavillon ou guidon) à 8h du matin exactement et on les rentre au coucher du soleil ; le pavillon national se hisse toujours sur un mât de pavillon à l’arrière du couronnement. En route, pour les yachts à moteur et les yachts à voile ayant serré leurs voiles ou marchant au moteur, le pavillon national se hisse toujours sur un mât de pavillon, à l’arrière du couronnement pour les bermudiens.

  • 8.

    On doit, au port de mouillage, chaque fois que la chose est possible, accoster un yacht à tribord, qui est le côté d’honneur, en arrière des haubans. En route, le côté d’honneur est le côté au vent.

  • 9.

    Ordre des pavillons dans un grand pavois : A – B – 2 – U – J – 1 – K – E – 3 – G – H – 6 – I – V – 5 – F – L – 4 – D – M – 7 – P – O – 3 e substitut – R – N – 1 er substitut – S – T – 0 (Zéro) – C – X – 9 – W – Q – 8 – Z – Y – 2 e substitut.

  • Zoom sur les principaux rendez-vous du Cercle de la Voile

    Le Bol d'Or Mirabaud

    123 kilomètres (65 miles nautiques) soit un aller-retour entre Genève et le Bouveret, plus de 500 bateaux soit plus de 3’000 régatiers, le Bol d’Or Mirabaud est tout simplement la plus grande épreuve du monde sur un plan d’eau fermé.

    Présente depuis 1939, cette compétition est aujourd’hui la course incontournable pour tous les navigateurs du Léman.

    VERS LE SITE WEB

    La Translémanique en Solitaire

    Créée en 1974, cette régate s’adresse aux navigateurs les plus audacieux comme en témoigne la participation de Michel Desjoyeaux et Alain Gauthier, vainqueurs du Vendée Globe et des grands noms de la voile en solitaire.

    Disputée en temps compensé et limitée à une centaine de participants pour des raisons de sécurité, la régate emmène désormais les participants jusqu’à Villeneuve avant leur retour au Port Noir.

    VERS LE SITE WEB

    Les Régates Delen du mardi

    Les “championnats du monde” du mardi comme aiment les appeler certains sont depuis leur création en 1996 une rencontre hebdomadaire incontournable de la vie du Cercle de la Voile de la Nautique. Ils permettent aux amateurs avisés de profiter d’un parcours et d’un comité de course pour leurs entraînements.

    La Croisière Eynard et la Semaine de la voile

    Rendez-vous amical pour l’un permettant de découvrir les ports autour du Léman ou semaine de régates pour l’autre, ces deux rendez-vous réunissent les passionnés pour qui l’importance de la compétition compte tout autant que de l’aspect festif que revêtent les “après-régate”.

    Leman Sailing Speed Records

    Mis en place en 2007, les Leman Sailing Speed Records permettent à tous les navigateurs le désirant et à n’importe quel moment de la saison, de s’engager dans une tentative de record de vitesse.

    Le défi peut compter jusqu’à quatre records distincts cumulables lors d’une même tentative.

    • Le Ruban Bleu – Parcours entre la SNG et le Bouveret
    • Le Ruban Violet
    • Parcours entre la SNG et le Bouveret mais en monocoque
    • Le Record de l’heure
    • Le Record de vitesse absolue sur 1 kilomètre

    Toutes les informations et les documents nécessaires sont disponibles ici:

    • Règlement
    • Homologation Ruban Bleu et Ruban Violet
    • Homologation record de l’heure ou du kilomètre
    • Tableau des records

    événements et compétitions

    La compétition

    Sous l’impulsion de la commission EV&GC et en étroite collaboration avec la Fédération Suisse de Voile, le “Sailing Team SNG” permet aux plus motivés d’exprimer l’entier de leur potentiel.

    Accompagnés par des entraîneurs diplômés et motivés, poursuivant sur les traces des deux victoires d’Alinghi au début des années 2000, les jeunes les plus doués ont à leur disposition l’encadrement et toutes les infrastructures nécessaires pour leur permettre de gravir les sommets nationaux et internationaux.