l'aviron

Section de l’aviron, WEB SNG Née en même temps que la SNG, soit en 1872, l’Aviron fait ainsi partie de l’ADN du club. Très active dans le monde de la compétition, la section reste néanmoins ouverte à tous: amateurs de ballade, de randonnée, ou de sport à n’importe quel niveau. 

Réputée complet et équilibré, la pratique de l’aviron qui se déroule en pleine nature, permet de découvrir, seul ou à plusieurs, le lac et la ville sous un angle méconnu des terriens. Autant d’argument qui favorisent l’arrivée de nouveaux membres année après année. Les cours de découverte et apprentissage ouverts aux débutants dès douze ans, sont pour beaucoup la porte d’entrée du club. Entraînements et participation aux compétitions sont ensuite ouverts à ceux qui crochent et veulent aller plus loin.
En plus de son école d’aviron, la section met chaque année sur pied plusieurs événements prestigieux, dont le fameux Tour du Léman. Une épreuve d’endurance réputée bien au delà de nos frontières. La participation à d’autres classiques est aussi au programme, et l’Aviron se rend chaque année à Londres pour l’Head of The River Race, une rencontre qui compte près de cinq cent embarcations et qui se dispute entre Oxford et Cambridge. Les compétiteurs participent aussi aux célèbres régates du Rotsee de Lucerne, qui réunissent plus de neuf cent équipages.  L’incontournable match Lyon-Genève est encore au programme.
L’agenda compte également plusieurs manifestation régionale, qui occupent presque tous les week-ends des plus assidus. En hiver, les ergomètres (rameurs) sont à disposition de ceux qui veulent garder  leur condition physique.
Ceux qui pratiquent la rame dans une optique récréative ne sont bien-sûr pas oublié, et la section organise plusieurs sorties appropriées, comme la Vogolonga de Venise, la traversée de Lyon, ou encore le raid Monaco-San Remo.

 

  • Le Match Lyon-Genève

    Rameurs lyonnais, du Cercle de l’Aviron de Lyon, et genevois, de la section Aviron de la SNG, se connaissent bien. Depuis 1912, ils s’affrontent chaque année, alternativement à Lyon et à Genève, lors d’une régate aussi amicale que disputée. Le match à lieu au mois de novembre en outrigger à huit rameurs de pointe. L’épreuve, réservée tout d’abord aux seuls seniors, se court sur 2000 mètres. Depuis quelques années, elle est également ouverte aux juniors et aux vétérans sur 1000 mètres.

    Récapitulatifs des victoires Match Lyon-Genève

  • Le Duel SNG-CAV

    Le duel fraternel entre la section Aviron de la SNG et le Club d’Aviron de Vésenaz (CAV) se déroule chaque année depuis 2005 dans le but de resserrer les liens sportifs et sociaux entre les rameurs des deux clubs. Le parcours, de 4000 mètres, relie alternativement Genève à Vésenaz ou l’inverse, selon le club qui organise la régate. La régate est courue en huit avec barreur.

  • Tour du Léman à l'Aviron

    Le Tour du Léman à l’Aviron, épreuve-phare au niveau international, représente un véritable défi humain. Organisée fin septembre, depuis 1972, par la section Aviron de la Société Nautique de Genève (SNG), cette compétition de 160 km est reconnue comme la plus longue régate d’aviron au monde sans escale en bassin fermé. Le temps de parcours en dit long : selon le niveau des équipages, les conditions atmosphériques et l’armement du bateau, il est compris entre 12 et 17 heures. Le Tour du Léman à l’Aviron est ouvert à tous les équipages (quatre rameurs et un barreur) suffisamment aguerris pour mener une telle expédition. Le nombre de bateaux engagés est limité à 25. Les rameurs et les rameuses viennent de toute l’Europe et même des Etats-Unis. Certains d’entre eux apprécient tellement l’exercice qu’ils reviennent année après année, jusqu’à vingt fois pour les plus assidus. La sécurité de la manifestation est assurée par le groupe Surveillance de la section Hélice qui met 25 bateaux à disposition des organisateurs, soit un par yolette engagée.

  • Kilomètres ramés

    Afin de favoriser et de stimuler la pratique de l’aviron, la section Aviron remet un prix à chaque rameur et rameuse ayant accompli plus de 1000 kilomètres durant une année calendaire. Ces kilomètres sont comptabilisés sur la base des sorties indiquées dans le livre de bord que tout pratiquant doit remplir lors de chaque sortie sur l’eau. A la fin de l’année, si le nombre de km ramés est supérieur à 1000, le membre de la section reçoit un gobelet des 1000 km, bien mérité.

    Classements 2015 

Top