Publié le 29.08.2018

Alinghi tient enfin sa victoire à Cardiff !

  • Après 29 courses, c'est à nouveau lors de la toute dernière manche que s'est joué l'ordre du trio de tête de l'Act 5 des Extreme Sailing Series.
    Avec un tout petit point d'avance sur SAP au départ de cette ultime course, les Suisses n'avaient d'autre choix que de mettre SAP derrière pour l'emporter...tout en gardant un œil sur Oman Air qui aurait pu rafler la mise en intercalant plus de trois bateaux...ce qui aurait pu être le cas en prenant la photo au moment du départ !

    Arnaud Psarofaghis, barreur :
    « En voyant SAP prendre un départ prématuré sur la dernière, c'était plutôt bon pour nous. Puis ils sont revenus dans le match mais nous n'avons rien lâché et terminons juste devant eux, pour finalement s'imposer à Cardiff...pour la toute première fois en six participations !
    Il reste encore deux Acts cette saison. Avec seulement deux points d'avance sur les Danois et le dernier Act comptant double, on va rester concentrés jusqu'au bout et appliquer la même méthode rigoureuse.
    »

    Nicolas Charbonnier, tacticien :
    « C'était un événement complexe avec quatre jours ventés, des changements de position incessants et un début d'Act difficile pour nous suite à la blessure de Nils aux adducteurs lors de la toute première manche.
    Notre équipier de réserve, Bryan Mettraux, nous a rejoint dès le 2e jour et petit à petit, on a travaillé dur pour remonter le retard accumulé la première journée.
    Une fois de plus, cela prouve que rien n'est jamais fini, même après un mauvais passage.
    »

    Bryan Mettraux, régleur des voiles d'avant :
    « Avec sept points de retard ce matin sur SAP, il fallait sortir le grand jeu. On enchaine quatre victoires sur les premières manches cet après-midi, et c'est là où nous avons su faire la différence. »

    Pierre-Yves Jorand, directeur d'équipe
    « Je suis fier du travail accompli par l'équipe cette semaine. Cardiff est un stade nautique exigeant de par sa petite zone de course, son vent variable et surtout lorsque cela souffle quatre jours d'affilée. En fait, tout peut se passer à chaque instant ! »

    Tout en conjurant le sort « Gallois », Alinghi marque au passage un point de plus au classement général de la saison sur son principal rival SAP. Mais paraît-il que tout pourrait se jouer sur la dernière manche du dernier Act...

    D'ici là, l'équipe vous donne déjà rendez-vous en cette fin de semaine du côté du Yacht Club de Genève sur le lac Léman pour la 6e épreuve du D35 Trophy du 31 août au 2 septembre.

Dernières actualités de la Société Nautique de Genève

Top