Publié le 05.12.2016

Visite de l’entraîneur national à la SNG

  • Le 1er Novembre dernier, les jeunes rameurs compétiteurs ont reçu la visite programmée de l’entraîneur de l’équipe Suisse d’aviron des M23. Edouard Blanc, puisque c’est de lui qu’il s’agit, connait bien la Nautique puisqu’il était précédemment l’entraîneur de la section. Edouard était accompagné de Barnabé Delarze, athlète du Lausanne Sport et double champion du monde en M23, dont il a la charge et qui a obtenu un diplôme Olympique lors des Jeux de Rio en terminant 7e. La SNG a soutenu la campagne olympique de la Fédération suisse qui a remporté une médaille d’or ainsi que deux diplômes. La SNG était représentée aux compétitions d’aviron sur le Lago do Rodrigo Freitas en plein cœur de Rio avec Nadia Negm qui concourrait pour l’Egypte.

    La fédération envoie tous les mois son programme d’entraînement à tous les clubs suisses. Beaucoup de ces derniers appliquent des méthodes différentes et afin d’uniformiser tout cela, elle a proposé que les entraîneurs fédéraux se déplacent dans les clubs à leur demande. Edouard s’est donc fait porte parole de la fédération et 20 compétiteurs de la section sont venus assister à leur conférence. Une discussion sous forme d’interview s’est engagée entre les deux hommes afin que Barnabé puisse expliquer comme il en était arrivé à un tel niveau de performance et qu’est-ce qui le poussait à continuer et à s’engager dans une nouvelle Olympiade. En racontant sont expérience depuis ses début à l’aviron jusqu’à son statut de sportif de haut niveau, Barnabé a su faire passer un message et bien fait comprendre à nos jeunes rameurs, qu’avec de l’organisation, de la motivation et beaucoup de volonté, chacun d’entre eux pouvait obtenir les résultats qu’il méritait.

    Sous les conseils d’Edouard, Barnabé leur a ensuite fait une démonstration pratique des principaux ateliers de musculation. Ils ont su prendre le temps d’expliquer comment bien se placer pour ne pas se blesser ainsi que les exigences de chaque exercice pour qu’il soit efficace. Leur visite était vraiment importante car nous avons actuellement 3 rameurs qui participent régulièrement aux tests et camp de la fédération et il est nécessaire que le lien soit renforcé entre ces deux entités pour que nous puissions, nous club, rester au niveau des exigences fédérales.

Dernières actualités de la Société Nautique de Genève

Top