Publié le 10.10.2016

Troisième victoire d’Act consécutive pour Alinghi

  • Red Bull Sailing Team a causé l’un des plus grands bouleversements des Extreme Sailing Series™ 2016 aujourd’hui en faisant perdre leur troisième place aux leaders actuels de la saison, Oman Air lors d’un final palpitant à Lisbonne. L’équipage autrichien expérimenté, qui participe aux Extreme Sailing Series pour la septième saison, a arraché la troisième place à ses concurrents du Sultanat d’Oman dans la toute dernière manche à rebondissement sur les eaux de la capitale portugaise.

    Red Bull Sailing Team, menée par le double médaillé d’or olympique Roman Hagara, était constamment sur les talons d’Oman Air pendant les quatre jours de compétition et a pris le départ de la dernière manche qui compte double à seulement trois petits points du podium.

    L’équipage a réussi à revenir avec panache, en remportant la course avec une avance confortable de 15 secondes. Pendant ce temps, l’équipage suisse d’Alinghi contraignait Oman Air à l’arrière de la flotte les obligeant à franchir la ligne d’arrivée à une inhabituelle 8ème place.

    Ce résultat de choc a vu Red Bull Sailing Team prendre l’avantage sur Oman Air et reléguer l’équipage de Morgan Larson à la quatrième place. C’est la première fois que l’équipage rate le podium cette saison. Avec seulement deux points séparant désormais Oman Air d’Alinghi dans le classement général de la saison 2016 et Red Bull Sailing Team à quatre points derrière, l’Act final de la saison à Sydney devient une étape cruciale pour les trois équipages sur le podium.

    « Nous savions que dans la dernière course, c’était vraiment serré entre nous et Oman Air, mais aussi qu’Alinghi s’occuperait de leur cas » A déclaré Roman Hagara. « Nous avons pris le meilleur départ de ces quatre jours et sommes partis de là. C’était une course parfaite pour nous. »
    Bien que déçu, le skipper d’Oman Air Morgan Larson a juré que son équipage reviendrait encore plus fort lors de la prochaine confrontation des Extreme Sailing Series 2016 en décembre. « Lisbonne est un site magique, ça a été un super événement et il faut rendre hommage à Alinghi. Ils étaient dans une forme incroyable et ont démontré qu’ils étaient la meilleure équipe sur ces bateaux en ce moment. » A déclaré Morgan Larson. « Nous avons beaucoup de travail à faire pour rattraper notre retard mais nous allons rebondir après cet épisode. »

    L’Act 7 a été remporté par Alinghi en bonne et due forme. Les suisses remportent leur troisième victoire d’Act consécutive. La wild card française, NORAUTO, skippé par le match racer Néo-Zélandais Adam Minoprio, a confortablement terminé en seconde position. Le skipper d’Alinghi Arnaud Psarofaghis confirme que son équipe irait à Sydney confiante en ses capacités à décrocher la victoire générale aux dépends d’Oman Air.

    « Nous avons commis quelques erreurs de plus aujourd’hui par rapport à hier mais notre performance était encore très solide et l’équipage a fait un super boulot, alors je suis vraiment content de notre troisième victoire d’Act » A-t-il déclaré. « Nous savions que nous devions bloquer Oman Air lors de la dernière course. Nous avons vraiment attaqué Morgan et son équipage pour les faire ralentir dès le début. Je pense que nous pouvons gagner à Sydney. Nous avons juste besoin de battre Oman Air maintenant. Ce sera tout ou rien à Sydney et nous allons vraiment mettre la pression pour la victoire. Nous allons pouvoir nous reposer pendant quelques semaines et revenir encore plus forts. »
    Les foules ont afflué aux Doca Pedrouços de Lisbonne. La capitale accueillait les Extreme Sailing Series pour la première fois et a été le théâtre d’un spectacle inouï avec l’emblématique tour de Belem et le pont du 25 avril en toile de fond. Un avant-dernier jour humide et venté a permis aux bateaux volants d’atteindre des vitesses de plus de 35 nœuds alors que les équipages tentaient de contenir leurs catamarans GC32 à foils.

    L’action a continué jusqu’au dernier jour avec une collision entre Thalassa Magenta Racing, le premier équipage entièrement féminin à participer à une étape des Extreme Sailing Series, et SAP Extreme Sailing Team, obligeant l’équipage danois à sortir son bateau de l’eau pour effectuer des réparations. Cet accident leur a fait rater quatre des six manches de la journée. Thalassa Magenta Racing, skippé par la championne olympique Néo-Zélandaise Sharon Ferris-Choat a terminé neuvième. L’équipage a terminé sur le podium deux fois sur cet événement démontrant son potentiel.

    Après une collision avec l’équipage américain de Vega Racing, Sail Portugal – Visit Madeira a travaillé d’arrache-pied pendant la nuit pour réparer son GC32 et le remettre à l’eau pour le dernier jour de course. L’équipage local a terminé 8ème de l’Act 7 derrière Land Rover BAR Academy, sixième et Vega Racing septième.

    Le 8ème et dernier Act des Extreme Sailing Series 2016 aura lieu à Sydney du 8 au 11 décembre.

    source www.adonnante.com

Dernières actualités de la Société Nautique de Genève

Top