Publié le 06.09.2016

SUI Sailing Awards 2016 :
La SNG à l'honneur

  • Les SUI Sailing Awards décernés cette année pour la cinquième fois déjà, récompenseront les meilleurs navigatrices et navigateurs de Suisse pour leurs performances sportives de ces deux dernières années. Le 19 novembre prochain, la cérémonie officielle de remise des Awards se déroulera au Musée Suisse des Transports de Lucerne, théâtre il y a deux ans de l'exposition spéciale "La Suisse à la voile“ et lauréat de l’Award du "Sailing Project of the year 2014“. 

    LA SNG EST TRÈS PRÉSENTE DANS LE PALMARÈS 2016 AVEC 6 NOMINATIONS EN TOUT.

    Max Wallenberg dans la catégorie "Junior"

    Déjà sacré Champion de Suisse d’Optimist en 2015 sur le lac de Thoune, Max Wallenberg a gagné la majorité des courses auxquelles il a participé en 2016. À commencer par la très exigeante coupe d’Europe de Workum en Hollande, le coupe d’été à Loctudy en Bretagne, et surtout… le sacre mondial au Portugal à Vilamoura deux ans après son aîné Nicolas Rolaz. À presque 15 ans, il a disputé ses dernières régates en Optimist et devrait commencer à tirer des bords en Nacra 15 où l’attendent, à n’en pas douter, de futurs succès.

     


     

    Dona Bertarelli et Justine Mettraux dans la catégorie "Female Sailor of the Year 2015/16"

    Dona Bertarelli : Lauréate des SUI Sailing Awards 2014, la co-skipper de l’écurie de course Spindrift Racing a poursuivi sur sa lancée avec plusieurs victoires et records. En 2015, elle a remporté la Rolex Fastnet Race sur son maxi-trimaran Spindrift 2, et a fini 3e du D35 Trophy et du Bol d’Or Mirabaud. Dans la foulée, sa tentative de record autour du monde en équipage pour le Trophée Jules Verne lui a permis de décrocher trois records de vitesse (Ouessant-Equateur, Ouessant-cap Horn et traversée de l’océan Indien) et de devenir la navigatrice la plus rapide en tour du monde (47 j, 10 h). En 2016, c’est la Transat Québec Saint-Malo qu’elle a gagnée en équipage en affichant un nouveau record (6 j, 1 h).

    Justine Mettraux : Female Sailor of the Year 2012 pour ses succès en Mini 6.50, elle a gravi les échelons de la course au large en rejoignant avec sa soeur Élodie-Jane le team SCA, l’équipage féminin de la Volvo Ocean Race (2014-2015). En 2016, elle a participé à la très exigeante Solitaire du Figaro dont elle a pris le 3e rang au classement des bizuths.

     

     


     

    Arnaud Psarofaghis et Sébastien Schneiter dans la catégorie "Male Sailor of the Year 2015/16"

    Arnaud Psarofaghis : Déjà vainqueur de la catégorie SUI Male Sailor en 2014, le régatier le plus polyvalent de Suisse s’est depuis concentré sur le multicoque. En 2015, alors engagé par Franck Cammas en tant que régleur de voile de l’AC45 du défi français des America’s Cup World Series, il a continué à naviguer sur le Léman et remporté avec Team Tilt le D35 Trophy et le Bol d’Or Mirabaud. En parallèle, il occupait le poste de régleur de grand-voile d’Alinghi sur le GC32 Racing Tour, dont ils ont pris la 2e place. En 2016, Arnaud est devenu co-skipper d’Alinghi, prenant la barre (en alternance avec Ernesto Bertarelli) du D35 et du GC32 aux Extreme Sailing Series. Alinghi figurait cet été à la 2e place en D35 et 3e en GC32. En plus, Arnaud a barré le GC32 de Team Tilt jusqu’en juillet, alors 2e du GC32 Racing Tour.

    Sébastien Schneiter : On ne présente plus Sébastien Schneiter. Habitué des SUI Sailing Awards, il a été élu Junior Sailor of the Year en 2010 et 2012. Agé aujourd’hui de 21 ans, le Romand est le plus jeune barreur à avoir remporté le prestigieux Bol d’or Mirabaud et le championnat annuel du D35 Trophy à la barre du Décision 35 de Team Tilt. Sébastien est également engagé sur le GC32 Racing Tour et s’est adjugé début juillet de cette année l’étape suisse de la Red Bull Foiling Generation sur le Léman. Dernier exploit en date, il s’est qualifié pour les JO 2016 à Rio en 49er où il a terminé 13e pour sa première
    participation olympique.


     

    Team Tilt dans "Sailing Team of the Year"

    Team Tilt est actif sur tous les fronts et continue d’aligner les succès. Cette équipe lémanique offre une structure professionnelle et des conditions de soutien uniques aux jeunes navigateurs suisses de talent. Tilt a remporté le Bol d’or Mirabaud et le D35 Trophy en 2015 et participe pour la première fois cette année au GC32 Racing Tour où il occupe actuellement la 2e place au classement provisoire. En vue de la Youth America’s Cup 2017, Team Tilt s’entraîne régulièrement sur des Flying Phantom et a déjà remporté l’édition suisse de la Red Bull Foiling Generation. Autre grand objectif, la participation olympique en 49er en 2020 après la belle 13e place à Rio de Sébastien Schneiter et Lucien Cujean.

    Décernez le prix du public ! Nouveauté des SUI Sailing Awards 2016, les voileux suisses peuvent choisir leur vainqueur toutes catégories confondues.

Dernières actualités de la Société Nautique de Genève

Top