Publié le 08.07.2016

Spindrift 2 à Québec pour la transat Québec/Saint-Malo

  • A l’issue d’une navigation transatlantique qui aura duré 9 jours, Spindrift 2 et son équipage ont rejoint les côtes québécoises mercredi 6 juillet en fin de journée. Ils ont cependant été contraints de rester à quai pendant la nuit sur les côtes situées en face du port de Québec du fait des vents et courants forts aux abords du port. Le maxi trimaran tentera de rejoindre le village de la Transat Québec Saint-Malo les jours qui viennent. Après plusieurs mois de chantier en Bretagne et des sessions d’entraînements dans la Baie de Quiberon, le bateau noir et or est fin prêt à s'élancer dans cette course historique ralliant Québec à Saint Malo. Autour de son skipper Yann Guichard et de Dona Bertarelli, 12 autres équipiers prendront le départ sur la ligne située entre les villes de Québec et Lévis avant de se lancer sur ce parcours mythique de 3 000 milles. Ils traverseront le célèbre Golfe du Saint-Laurent réputé pour son cadre naturel exceptionnel pour rejoindre ensuite le vaste océan Atlantique en direction de la cité malouine. Au delà du défi sportif, l’un des objectifs reste de maintenir l’équipage à haut niveau et continuer à travailler la cohésion en vue de la prochaine tentative du Trophée Jules Verne.

    Actuellement en Suède en compétition pour la finale du World Match Racing Tour à Marstrand, Yann Guichard rejoindra son équipage à l’issue de cette semaine de duels tactiques où il s'est qualifié, à l’heure du communiqué, pour les quarts de finale. En attendant, de l’autre côté de l’Atlantique à Québec, les teams techniques et navigants de Spindrift passeront les prochains jours à finaliser les préparatifs avant le départ et iront à la rencontre du public et des enfants notamment à l'occasion de diverses animations "Spindrift for schools".

    Rallier Québec à Saint-Malo en moins de 7 jours 20 heures 24 minutes. Depuis sa première édition en 1984, la transat Québec Saint Malo réunit tous les quatre ans les meilleurs coureurs océaniques professionnels sur multicoques et monocoques pour une course hauturière d’ouest en est. Une vingtaine d’équipes internationales réparties en plusieurs catégories en fonction des caractéristiques des bateaux prendront le départ sur le fleuve Saint-Laurent pour une traversée sans escale et en équipage. Les marins de Spindrift 2 se lanceront donc sur un parcours de 2 897 milles nautiques (5 365 km) dans quelques jours avec pour objectif de battre le record de Loïck Peyron datant de 1996 de 7 jours 20 heures 24 minutes. Pour permettre une arrivée groupée à Saint-Malo, le départ officiel des autres classes engagées (CLASS40, MULTI50, OPEN) est prévu le dimanche 10 juillet. Pour cette première participation, Spindrift 2 sera aux côtés Musandam–Oman Sail, skippé par Sidney Gavignet, lors du départ différé de la catégorie "Ultime".»

    Erwan Israel, navigateur de Spindrift 2 à son arrivée à Québec : "Après neuf jours de mer, nous sommes enfin arrivés à Québec. La fin était compliquée, la navigation dans l'estuaire du Saint Laurent était une découverte pour beaucoup d'entre nous, les paysages y sont magnifiques, ça promet un départ de course intense pour la Transat. Le Saint-Laurent est surprenant car quand nous arrivons à Terre-Neuve nous avons le sentiment d'être quasiment arrivés mais il reste énormément de chemin. C'était long mais nous sommes très contents d'être là !"

    Yann Guichard, skipper du Maxi-trimaran Spindrift 2 : "Je suis très heureux de participer à cette course mythique ralliant Québec à Saint-Malo accompagné de mon équipe. Je suis actuellement en Suède où nous nous sommes qualifiés pour les quarts de finale du World Match Racing Tour en M32 en espérant progresser sur les étapes suivantes. A la fin de la compétition, je rejoindrai l'équipe à Québec pour préparer notre maxi-trimaran Spindrift 2 à faire son entrée sur ce parcours magique. En plus de l’aspect sportif de cette course unique, il s’agira d’un très bon entraînement en vue de notre prochaine tentative sur le Trophée Jules Verne l’hiver prochain "

    Plus d'infos : WWW.SPINDRIFT-RACING.COM

     

     

Dernières actualités de la Société Nautique de Genève

Top