Ecole de ski nautique

Avec des infrastructures adaptées, ainsi que des moniteurs formés, la section de l’Hélice permet à tout un chacun, dès l’âge de sept ans de pratiquer et s’entraîner au ski-nautique, au wakeboard ainsi qu’au wakesurf.

Ski Nautique

Que l’on vise les loisirs ou une activité plus sportive, la SNG dispose de plusieurs offres.

Des cartes horaires, valable douze mois, qui donnent accès à 60 minutes de ski nautique, sur réservation, sont d’abord proposées, avec évidemment des tarifs préférentiels pour les membres. Des stages d’été, qui comptent cinq tours de douze minutes avec entraîneur, répartis sur la semaine sont encore disponibles de fin juin à fin août.

Les amateurs de wakeboard et wakesurf se tourneront quant à eux vers “Wake Up” la structure dédiée à ces deux sports. Des cours personnalisés, et des formations destinées tant aux débutants qu’aux compétiteurs sont proposées avec diverses formules, allant du cours privé au stage d’une semaine. La seule condition est de savoir nager.

 

Trois disciplines distinctes

Le slalom :
Passage successif de 6 bouées à une vitesse et une longueur de corde donnée (le parcours de slalom est toujours identique). Dans une compétition, la vitesse maximale du bateau est de 58 km/h pour les hommes, 55 km/h pour les femmes. Après chaque parcours réussi, la longueur de la corde diminue ; elle passe ainsi de 18 m à 16 m, 14 m, 13 m, 12 m, 11m, 10 m… jusqu'à la chute finale! 
Le saut :
Cette discipline, qui consiste à aller le plus loin possible après le passage du tremplin (hauteur maximale de 1.80 mètre), est spectaculaire. L'exercice est d'autant plus périlleux, que le skieur aborde le tremplin à près de 130 km/h pour les meilleurs!
En compétition, le plus long des trois sauts est retenu pour le classement. Si vous alliez technique et audace, vous irez loin.
Les figures :
C’est la discipline la plus complète du ski nautique. Le ski est si instable au début, qu’on le nomme couramment "une savonnette". Cette prise de contact achevée, on découvre alors le plaisir de toutes sortes de retournements, tracté aussi bien par les mains que par un pied. En compétition, le but est d'enchaîner un maximum de figures en deux parcours de 20 secondes chacun. Chaque figure est cotée selon sa difficulté. Le classement s'effectue selon le nombre de points totalisé par le concurrent.
 

 

Inscriptions

Sections

Plaquette

Top