Etiquette Navale

L’étiquette navale et son respect font partie des connaissances et de la culture de tout navigateur. Ces règles de courtoisie sont des conventions destinées à faciliter les relations entre les gens et à éviter des conflits

Règles et usages concernant l’étiquette navale

1. On ne doit jamais hisser plus d’un pavillon ou guidon sur la même drisse. Un pavillon ou guidon ne doit jamais être hissé moins haut qu’un autre pavillon ou guidon hissé sur une drisse différente. Les pavillons du Code international des signaux font exceptions.

2. Au port ou au mouillage, on hisse les couleurs (pavillon ou guidon) à 8h du matin exactement et on les rentre au coucher du soleil ; le pavillon national se hisse toujours sur un mât de pavillon à l’arrière du couronnement. En route, pour les yachts à moteur et les yachts à voile ayant serré leurs voiles ou marchant au moteur, le pavillon national se hisse toujours sur un mât de pavillon, à l’arrière du couronnement pour les bermudiens.

3. Le guidon de Société doit être hissé en tête du grand mât. S’il n’y a pas de mâture, il peut être hissé sur un mâtereau fixé sur l’étrave. Un propriétaire, membre de plusieurs clubs, ne peut arborer à la fois plus d’un guidon de société.

4. Le pavillon de propriétaire ne doit être hissé que lorsque le propriétaire est à bord. Il se hisse à l’extrémité tribord de la barre de flèche. Au cours d’une régate, il peut se hisser à la place du guidon de société, en tête du mât.

5. Lorsqu’on se rend dans un pays étranger, c’est une mesure de courtoisie que d’envoyer les couleurs de ce pays. Mais ce pavillon devra toujours être d’une dimension inférieure à celle du pavillon national battu par le yacht. Il sera hissé à l’extrémité tribord de la barre de flèche pour les yachts à voile et à la proue pour toute autre embarcation.

6. Lorsqu’on est obligé de traverser un yacht, on doit toujours passer sur l’avant du bateau, devant les mâts s’il en existe. Pour cette raison, lorsque plusieurs bateaux sont amarrés à couple le long d’un quai, ils doivent s’amarrer dans le même sens, et ceux qui sont le plus rapprochés du quai doivent le passage à ceux qui en sont le plus éloignés.

7. Pour embarquer ou débarquer dans les canots de service, les plus jeunes doivent embarquer les premiers et débarquer les derniers.

8. On doit, au port de mouillage, chaque fois que la chose est possible, accoster un yacht à tribord, qui est le côté d’honneur, en arrière des haubans. En route, le côté d’honneur est le côté au vent.

9. Ordre des pavillons dans un grand pavois : A – B – 2 – U – J – 1 – K – E – 3 – G – H – 6 – I – V – 5 – F – L – 4 – D – M – 7 – P – O – 3 e substitut – R – N – 1 er substitut – S – T – 0 (Zéro) – C – X – 9 – W – Q – 8 – Z – Y – 2 e substitut.

Top